Donnons l'impulsion au progrès

EDF Pulse

Donnons l'impulsion au progrès

Bienvenue

Le progrès, par définition, c’est avancer, aller de l’avant. Mais demain sera-t-il synonyme de meilleur ? Pour éclairer l’avenir, EDF Pulse vous invite à un passionnant tour d’horizon du progrès sous toutes ses formes. Bon voyage dans le monde de demain ! Bon voyage dans le monde de demain !

Pour en savoir plus

#Environnement

L’expédition Tara a bouclé son tour du monde des océans

L’expédition Tara a bouclé son tour du monde des océans

En 2003, le directeur général d’Agnès b., Étienne Bourgois, achète une goélette qu’il baptise « Tara » et organise des expéditions scientifiques autour du monde pour mesurer l’impact du changement climatique sur les océans. Le bateau est rentré en décembre d’un tour de l’Arctique. Que nous dit-il de l’état du monde ? Et quel est l’avenir de « Tara » ?

L’échantillonnage géant de plancton

Nous sommes le 7 décembre 2013. Après sept mois d’expédition autour de l’océan Arctique, le bateau    « Tara », dont la Fondation EDF est partenaire, rentre au port et jette l’ancre près de la petite île de Groix, en face de Lorient. Conçu pour affronter des conditions extrêmes grâce à sa coque en aluminium, il fête son dixième anniversaire et sa neuvième expédition. Durant ce voyage de quelque 200 jours – baptisé Tara Oceans Polar Circle –, près de 25 000 kilomètres ont été parcourus par le voilier. À bord, l’équipage a rapporté 5 000 échantillons de plancton et mené une étude sur la pollution au mercure, en mesurant ses taux et en identifiant son origine. Objectifs ? Comprendre les réactions des océans face au changement climatique et alerter les populations locales sur les enjeux écologiques les plus urgents en Arctique : fonte de la banquise, niveau d’acidification de l’eau, hausse des températures, gestion durable des ressources.

Ce voyage en Arctique était donc la dernière étape d’un projet titanesque d’étude de l’impact du plancton et des océans

 

Tara Oceans Polar Circle : dernière étape d’un tour du monde des océans

Afin de saisir comment l’environnement façonne les écosystèmes, les quelque 150 chercheurs qui se sont relayés entre mai et décembre ont réalisé un échantillonnage géant de plancton marin. Car le phytoplancton représente à lui seul 98 % de la biomasse des océans. Ce périple glacé à travers les eaux de Norvège, de Russie, du Groenland, du Canada et des États-Unis a bouclé un tour de l’Arctique commencé en 2009. En effet, entre 2009 et 2012, une grande expédition scientifique internationale et multidisciplinaire a été lancée. Baptisée Tara Oceans, cette aventure, déjà soutenue par la Fondation EDF, vise à constituer une base de données génétiques de la vie marine, « Biobank », qui doit être rendue publique prochainement. Ce voyage en Arctique était donc la dernière étape d’un projet titanesque d’étude de l’impact du plancton et des océans. Reste à présent à analyser les échantillons rapportés par les scientifiques afin d’établir des conclusions et d’élaborer de nouvelles pistes de recherche. Prochaine étape : préparer une mission de sensibilisation pour la Méditerranée qui débutera en mai 2014. De nouveau, des chercheurs du monde entier, aux côtés de marins, vont lever l’ancre en faveur du développement durable. EDF Pulse rendra compte des résultats dès que ceux-ci seront connus. L’aventure continue.

#Environnement